AU CARRE DES SIMPLES ET DES AROMATIQUES

Publié le par MANON

On les appelle encore les PLANTES MEDICINALES . Elles ont pris place au jardin et nous avons essayé d'en regrouper quelques unes AU CARRE DES SIMPLES ET DES AROMATIQUES.

Il est intéressant lors des visites de connaître leurs vertus et souvent leur petite histoire .

Mais en fait dans tous les parterres existants, il est rare de ne pas trouver une plante dite 'médicinale'

 

LA SAUGE SCLAREE, Salvia sclarea qui dégage une odeur aromatique, plante utilisée en médecine populaire, elle favoriserait la digestion, calmerait les maux de tête, de crampes et troubles rénaux.En usage externe,elle apaise les plaies enflammées.

SALVIA vient du latin Salvare qui signifie 'guérir'.

LE  CAILLE-LAITJAUNE ,Gallium verum ,cette plante fait cailler le lait .Elle était aussi utilisée pour la fabrication de certains fromages qu'elle colorait de jaune .En Irlande, on l'utilisait pour soigner les brûlures.  

LE FENOUIL COMMUN,Foeniculum vulgare,sa tisane est un remède simple pour soulager les ballonnements chez les tout petits enfants. En médecine populaire, le fenouil stimule la lactation des jeunes mamans. En cuisine aussi, on pense au fenouil pour aromatiser les poissons au grill ou en papillottes .  

LA POTENTILLE DES OIES, Potentilla anserina , utilisée en préparations homéopathiques lors de maladies gastriques et intestinales.

  LE ROMARIN , Rosmarinus officinalis, son domaine d'application est immense, son huile essentielle soulage de nombreux maux, autrefois, on ajoutait du romarin, symbole de porte-bonheur, au bouquet de la mariée.

LE MILLEPERTUIS PERFORE, Hypericum perforatum, connu pour ses effets curatifs et magiques au fil des siècles, longtemps considéré comme remède contre les sorcières.....De nos jours, son huile est utilisée en complément, dans les états dépressifs. Elle a été aussi utilisée par nos grands-mères, pour soulager les brûlures et petites blessures cutanées.

 et encore bien d'autres à découvrir au jardin.... 

 

 

 

 La Joubarbe des toits

 Tradition remontant aux romains, planter la joubarbe sur les toits protégeait contre la foudre.

Le suc frais de ses feuilles est utilisé contre les piqûres d'insectes, les brûlures et petites plaies. 

 

 

 

 

 

 

La Chélidoine

En médecine populaire, on utilise

le latex  frais (de couleur rouge )de sa tige

pour brûler  les verrues

 

 

   

                                                                                                  

 

 

 

Le Chardon-Marie

Les croyances du Moyen Age voyaient dans les

motifs blancs des feuilles, une représentation

religieuse du lait de la vierge.

Les graines concassées sont efficaces en tisane

pour les troubles digestifs légers.

 

                

   Comme le disaient nos grands-mères, LA NATURE EST BON MEDECIN.

         et  au sujet des plantes médicinales  on parle souvent de PHARMACIE DU BON DIEU .

 

 

Publié dans NATURE

Commenter cet article