TRAITER ECOLO...GRACE AUX PLANTES DE NOS JARDINS

Publié le par MANON

NATURE SALVATRICE, depuis la nuit des temps, elle nous offre de belles opportunités, et en cette période qui veut nous rendre enfin raisonnable pour notre terre, adoptons les recettes de nos ancêtres qui pour traiter le jardin avaient la connaissance .....

Traiter écolo grâce à la fabrication peu compliquée de purins végétaux, de macérations de certaines plantes qui sont une alternative douce  à l'emploi de produits dits chimiques tels les insecticides, les fongicides et autres engrais.
Ces diverses préparations se font dans des récipents en plastique ou en terre. Métal à proscrire.

- LA PRÊLE DES CHAMPS ou EQUISETUM ARVENSE
que l'on trouve sur les bords de chemins, sur des sols humides sableux.
Cette plante possède des sels minéraux et de la silice qui stimulent la croissance.
Le purin de prêle permet d'éliminer les champignons nocifs aux cultures.
On peut traiter les maladies du rosier, du fraisier.
Son purin s'utilise en prévention.
PREPARATION DU PURIN:
On laisse macérer 1kg de prêle fraîche ou sèche dans 10l d'eau durant 3 semaines.
On dilue 1litre dans 5 litres d'eau, et on utilise en pulvérisation sur les jeunes feuilles.

- LA CONSOUDE OFFICINALE ou SYMPHYTUM OFFICINALIS
que l'on cultive avec aisance  sur des sols frais et ombragés. Plante un peu envahissante lorsqu'elle a trouvé sa place au jardin. C'est une plante rustique .
Elle est connue depuis des millénaires pour ses propriétés cicatrisantes, mais elle est surtout l'amie des jardiniers bio qui  font une macération réputée.La consoude est riche en azote et potasse, éléments d'un engrais fort nourrissant.
PREPARATION DE LA MACERATION:
On récolte la consoude de mars à septembre, et on laisse macérer 1kg de consoude dans 10 litres d'eau durant 2 à 3 semaines. On utilise cette préparation en pulvérisation en diluant 1 litre de macération dans 20 litres d'eau. On traite les feuilles des fruitiers par exemple au printemps.
On peut aussi utiliser en arrosage au pied des cultures pour les jeunes plants, à ce moment là, la dilution est de 5litres pour 20 litres d'eau , l'arrosage ne doit pas être intensif, une fois toutes les 3 semaines environ.

- L'ORTIE ou URTICA DIOÏCA
que l'on trouve sur les bords des chemins, les fossés et lisières. Plante tès envahissante caractérisée de "mauvaise herbe" urticante à souhait, mais bien utile aux insectes et  à l'homme.
Elle est riche en oligoéléments, en azote, en cuivre,en fer et en  zinc.
Cette plante est un fertilisant par excellence.
PREPARATION DU PURIN:
Il faut cueillir les orties avant leur floraison, du printemps à l'été.  Prélever la plante sur 15 à 20 cm. Dans un récipient en plastique, il faut couper sommairement les plants, les tasser.
Pour utiliser en insecticide: faire macérer 1kg d'ortie dans 10 litres d'eau durant 24 à 48 heures.
Pour les autres utilisations, en engrais, il faut laisser la préparation se faire pendant 2 à 3 semaines environ ( odeur forte et désagréable!)
Pour traiter une surface de 25m²en vue de préparer un semis, pulveriser 1 jour ou 2 avant le semis, 2 l de purin pour 10 lites d'eau.
Pour traiter une invasion de pucerons, pulvériser les plantes attaquées avec une dilution de 0.5 litre de purin pour 10 litres d'eau.

- FOUGERE MÂLE ou DRYOPTERIS FILIS-MAS
que l'on trouve en forêt dans les sous-bois humides , et sur tout sol humide.
Elle est riche en oligoéléments, azote et potassium. C'est une plante vivace.
Elle aussi est utilisée comme anti pucerons.
PREPARATION DU PURIN:
Macération de 1 kg de fougères fraîchement coupées dans 10 litres d'eau durant une semaine.
Lors des attaques de pucerons, on dilue 1litre de macération pour 10 litres d'eau, et il est possible de pulvériser aussi le purin sans dilution.

- TANAISIE ou TANECETUM VULGARE
que l'on trouve au bord des chemins, sur les talus, les remblais, elle pousse en colonie. C'est une plante robuste et vivace qui fleurit en abondance tout l'été. Elle a une puissante odeur aromatique de camphre, nos anciens lui donnaient le surnom de "sent-bon"
Les feuilles de la tanaisie sont riches en potassium,mêlées aux herbes de tonte et aux déchets organiques, on obtient un compost d'excellente qualité.
On peut la cultiver au jardin , les graines se récoltent en automne.
PREPARATION DU PURIN:
Prélever 300 à 400 g de feuilles-tiges-fleurs de tanaisie, faire macérer dans 10litres d'eau pendant 4 à 5 jours.
Utiliser en pulvérisation contre la rouille, les parasites, les pucerons, la mouche blanche (aleurode)
Pour la maison, un bouquet suspendu dégage une forte odeur de camphre et éloigne les mouches.
Dans les armoire, la tanaisie chasse les mites.
C'est un bon insecticide naturel, les plants de tanaisie trouvent leur place sous les arbres fruitiers, les protégeant ainsi de certaines invasions indésirables.

 TANAISIE                                         

                                                                                     FOUGERES           


 PRÊLE                             CONSOUDE



           ORTIE                            

Publié dans NATURE

Commenter cet article