QUELQUES SYMBOLIQUES DE LA FLORE PYRENEENNE

Publié le par MANON

Des plus communes aux plus rares, nous restons émerveillés face à la richesse des plantes des Pyrénées.
Parmi cette flore, quelques unes sont symboliques de la chaîne .
Choisir n'étant pas facile, je vous présente celles qui se trouvent au jardin et deux espèces que nous n'avons pas pour l'instant.
Il faut savoir que les espèces protégées que nous achetons chez des spécialistes, font l'objet d'une vente très règlementée.

- L'ANCOLIE DES PYRENEES photo N°1

- LA RAMONDE photos N°3 et N°4

- L'EDELWEISS photoN°2

- LE LYS DES PYRENEES photo N° 5

- L' IRIS DES PYRENEES photoN° 6

et celles que nous n'avons pas au jardin

- LE SABOT DE VENUS            espèce protégée  photo 8

- L'ASTER DES PYRENEES     espèce protégée  photo 7

Chacunes feront l'objet d'une description .

PETIT ALBUM PHOTOS :

 
photo 1                             photo 2



                                              




photo 3


                                                 photo 4













                                                                                  


                                                                                


photo 5





                                                               photo 6










                                                                                                       

 

 

 

                                                                                  

photo 7

                                   photo 8      

L'ANCOLIE ou AQUILEGIA  VULGARIS  Photo 1
Plante vivace de la famille des Renonculacées de 50 à 80 cm . Plante très aérienne, fragile  au port élégant. Ses fleurs d'un bleu violet  ressemblent à un gant, d'où son appelation de GANT DE VENUS ou GANT NOTRE - DAME.
On la trouve très communément dans les bois, les talus , les prairies.
Elle s'installe facilement dans les jardins.
C'est une plante très mellifère, mais aussi très toxique pour les animaux.

L'EDELWESS ou Pied-de-Lion des Alpes   LEONTOPODIUM ALPINUM  Photo 2
En occitan, on l'appelle aussi "Immourtèle" , mais son nom allemand " Edelweiss" a fait oublier la traduction latine.
C'est la plante emblématique des plantes d'altitude, c'est une vivace de petite taille (pas plus de 30cm dans la nature)
Elle est veloutée de la tige aux fleurs disposées en étoiles.
Sa floraison s'étale de juillet à août. Dans les Pyrénées, on la trouve sur les pelouses ,les  éboulis calcaires, les cirques calcaires, de l'étage montagnard à l'étage alpin vers les 1800m.
Elle s'acclimate assez bien dans les jardins à partir de 750m .

LA RAMONDE DES PYRENEES  ou RAMONDA PYRENAICA   Photos 3 et 4
C'est une espèce vivace, à la fois charnue et délicate. Charnue par sa rosette de larges feuilles nervurées de couleur  vert sombre, couvertes de poils rouge brun. Délicate par sa fleur rose violet à coeur orangé. Ne dit-on pas de cette plante qu'elle est un " Joyau d'améthyste enchassé dans du velours"
C'est une endémique des Pyrénées que l'on trouve dans les fissures des rochers, au frais, sur des bases calcaires ou schisteuses.
Elle est l'unique représentante et survivante de la famille tropicale des Gesnériacées, elle est considérée comme la plus ancienne de la flore des Pyrénées.

LE LYS DES PYRENEES ou LILIUM PYRENAÏCUM  Photo 5
C'est un lis majestueux de couleur jaune aux fleurs pendantes  dont les corolles divisées se recourbent, laissant ainsi apparaître les longues étamines.
Sa taille peut atteindre les 80 cm à 1 mètre. On peut admirer la floraison  en juin juillet, et la survie de la plante est assurée par un bulbe composé de grosses écailles .Dans les Pyrénées, on le trouve dans les prairies, les éboulis, les bois peu ombragés.
C'est une des plantes  remarquables de la flore des Pyrénées, mais on trouve aussi ce lis au nord de l'Espagne, dans le Massif Central, dans les Corbières.
On parlera alors d'une plante endémique pyrénéo-cantabrique tout comme l'ancolie vue plus haut.

L'IRIS DES PYRENEES ou IRIS PYRENAICA  ou IRIS LATIFOLIA  Photo 6
de la famille des Iridacées. L'Iris est une des plus belles espèces de la flore de la chaîne.Sa belle tige dressée de taille moyenne de 60 à 80 cm  possède des feuilles gainantes, effilées .Ses boutons s'ouvrent les uns après les autres en juillet- août en fleurs aux couleurs denses d'un bleu profond. Les prairies des pyrénées centrales déploient des champs entiers d'iris offrant ainsi aux marcheurs un spectacle merveilleux.La tentation d'un prélèvement est grande, mais il faut savoir que la fleur coupée fane très vite, donc il est  inutile d'en faire la cueillette. Cette espèces n'est pas protégée à ce jour.
Mais ne pas récolter la plante assure aussi sa pérénité, car les feuilles qui restent attachées à la tige permettent au bulbe de  reconstituer ses réserves.
L' Iris est une des  plantes emblématiques et endémiques des Pyrénées et des Monts Cantabriques.

L'ASTER DES PYRENEES ou ASTER PYRENAEUS. Photo 7
 de la famille des Composées.C'est une des espèces les plus rares de la flore qui a disparu sur une partie de la chaîne .C'est une plante vivace qui peut atteindre 80 cm. Elle est bien sûr protégée. Elle offre sur une tige dressée de multiples fleurs à longues ligules bleues ou couleur lilas .
Plus commun , l'aster des Alpes (que nous avons au jardin), se différencie par une taille plus modeste (de 30 à 35 cm) et un capitule unique .
Il ne reste que de rares stations où l'on puisse admirer cette endémique pyrénéo-cantabrique .

LE SABOT DE VENUS ou CYPRIPEDIUM CALCEOLUS Photo 8
de la famille des Orchidacées. C'est une magnifique orchidée de petite taille environ 50 cm dont les larges feuilles ovales à la base sont couvertes de minuscules poils.
La fleur est assez spectaculaire, elle s'épanouit de mai à juillet.  Fleur penchée sur sa tige, dont le labelle d'un jaune
brillant est dilaté en sabot , formant comme une poche. C'est un véritable piège à insectes qui plongent dans ce sabot et en ressortent couverts de pollen , permettant ainsi la fécondation d'une autre plante du même genre.
Quant à sa rareté, elle peut s'expliquer par sa longue germination. La graine a besoin pour se developper d'être en symbiose avec un champignon qui lui donne les nutriments nécessaires à son développement. La première floraison aura lieu après au moins 5 années !
C'est une espèces très rare, très protégée qui semble encore  être présente dans les Pyrénées catalanes et aragonaises.
C'est une espèce d'origine asiatique.

ASTER DES ALPES DU JARDIN  au capitule unique.









Publié dans NATURE

Commenter cet article