PAILLER...Végétal

Publié le par MANON

  Le Printemps pointe le bout de son nez....avec lui arrive la corvée annuelle terrible pour tous les jardiniers, LE DESHERBAGE !!

Pour alléger cette corvée, le PAILLAGE  VEGETAL est une des solutions à ce problème.

Qu'en est-il d'un paillage végétal ?
Il suffit de placer une couche assez épaisse de végétaux  d'environ 10 cm sur le sol  bien préparé autour des plantes .
Le paillage en principe s'effectue au printemps.
*Il présente l'avantage de conserver l'humidité ,réduit les arrosages. en été. C'est un bon isolant.
*Il limite la poussée des "mauvaises herbes" envahissantes ce qui diminue le travail au quotidien.
*IL enrichit le sol d'éléments nutritifs en se décomposant et favorise ainsi la vie sous terre  et le développement des micro-organismes.

Différents paillages sont à notre disposition.
*Ainsi en période hivernale, on peut laisser un paillis de feuilles mortes qui vont protéger les vivaces en place .
En se décomposant, elles enrichissent la terre des parterres fleuris.
* Les broyats de petites branches de noisetier, tilleul, d'écorces sont aussi une bonne solution.
C'est celle que nous avons adoptée au jardin pour la plupart des parterres.
Cette opération est à renouveler à peu près tous les deux ans , un an parfois...
Ce broyat s'obtient grâce à l'utilisation de petits appareils assez performants pour un usage moyen.
Sinon , on peut se renseigner auprès des DDE qui pratiquent le broyage chaque année à une plus grande échelle.
Attention à ne pas employer du broyat de platanes qui souvent sont porteurs  de maladies.
De même que les broyats d'écorces de pins ont un pouvoir acidifiant sur les sols.
* Dans le commerce, un grand choix est proposé tels que le paillage de chanvre, de lin , cabosse de cacao etc...efficaces avec une couche d'au moins 10 cm.
Le paillage de lin par exemple donne une jolie couleur miel au parterre.
*Les tontes de pelouse se décomposent très vite


 Paillage hivernal naturel: feuilles séchées . Pervenches .

                                                            


       Paillage printanier (avril) écorces de bois du jardin

                   Narcisses










Le paillis d'écorces et petites branches d'arbres peut aussi
servir à la réalisation d'allées ou marches  dans un jardin .
Pour cela, il faut poser un feutre appelé " bidim"  que l'on trouve dans le commerce, et par dessous, étaler une épaisse couche de paillis que l'on tasse avec les pieds.
Il suffit de rajouter tous les ans une couche de paillis  moins importante qu'au départ.
Marcher sur ce type d'allée est très agréable.


  Paillage des escaliers

Des avantages donc à choisir cette solution très nature, moins de désherbage,  non utilisation de désherbants , le sol se trouve enrichi et les plantes ne demandent qu'à profiter de tout cela.
Mais un petit bémol quand même, le paillis est un refuge fort apprécié par certains prédateurs de nos plantes, les limaces et escargots qui trouvent là une fraîcheur appréciable....mais cela est une autre histoire qui nous ramène à l'article que j'ai intitulé : "JARDIN TRES NATURE...Nos  amis les insectes" on a une solution et non la solution pour les limaces !!.
 

Publié dans NATURE

Commenter cet article

Giovinetta 03/06/2010 11:23


oui, bonne idée pour les prévoyants; je fais de même en ville, même dans les massifs municipaux qui hélas enlèvent souvent de façon trop hâtive les plantes pour renouveler (les pauvres pavots, en
pleine floraison il y a quelques jours !)
JE crois que vous aurez beau temps.
je vais essayer de mettre un lien sur facebook


MANON 03/06/2010 10:10


C'est vrai que le paillis empêche une partie des graines de se resemer, c'est pour cela qu'au jardin nous récoltons nos graines et nous les travaillons à la serre .


Giovinetta 02/06/2010 22:27


j'ai cru avoir trouvé des copeaux devant une menuiserie...ce n'était que des fleurs d'accacia séchées et rassemblées par le vent.
Mais au pied des courgettes, si elles se décomposent vite, cela fait un paillis que les escargots ne peuvent franchir pendant qu'elles grossissent. Et j'ai peur que le paillis proprement dit
n'empêche les annuelles de se ressemer, difficile de traverser cette épaisseur, même au jardin de Melles; on perd le bénéfice des graines !


Giosiana 07/03/2009 22:45

Je sens que je vais me lancer dans le paillage... car si l'art de jardiner rend heureux toute une vie, quelquefois je trouve la terre bien basse !

Sylvie 07/03/2009 13:33

Bravo pour votre blog!
Moi aussi je me tourne vers le paillage et le BRF.

J'espère ainsi avoir moins de travail dans mes deux jardins!!!
Bonne continuation.

MANON 07/03/2009 14:06


Merci et à bientôt ...