Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

PAILLER...Végétal

Publié le par MANON

  Le Printemps pointe le bout de son nez....avec lui arrive la corvée annuelle terrible pour tous les jardiniers, LE DESHERBAGE !!

Pour alléger cette corvée, le PAILLAGE  VEGETAL est une des solutions à ce problème.

Qu'en est-il d'un paillage végétal ?
Il suffit de placer une couche assez épaisse de végétaux  d'environ 10 cm sur le sol  bien préparé autour des plantes .
Le paillage en principe s'effectue au printemps.
*Il présente l'avantage de conserver l'humidité ,réduit les arrosages. en été. C'est un bon isolant.
*Il limite la poussée des "mauvaises herbes" envahissantes ce qui diminue le travail au quotidien.
*IL enrichit le sol d'éléments nutritifs en se décomposant et favorise ainsi la vie sous terre  et le développement des micro-organismes.

Différents paillages sont à notre disposition.
*Ainsi en période hivernale, on peut laisser un paillis de feuilles mortes qui vont protéger les vivaces en place .
En se décomposant, elles enrichissent la terre des parterres fleuris.
* Les broyats de petites branches de noisetier, tilleul, d'écorces sont aussi une bonne solution.
C'est celle que nous avons adoptée au jardin pour la plupart des parterres.
Cette opération est à renouveler à peu près tous les deux ans , un an parfois...
Ce broyat s'obtient grâce à l'utilisation de petits appareils assez performants pour un usage moyen.
Sinon , on peut se renseigner auprès des DDE qui pratiquent le broyage chaque année à une plus grande échelle.
Attention à ne pas employer du broyat de platanes qui souvent sont porteurs  de maladies.
De même que les broyats d'écorces de pins ont un pouvoir acidifiant sur les sols.
* Dans le commerce, un grand choix est proposé tels que le paillage de chanvre, de lin , cabosse de cacao etc...efficaces avec une couche d'au moins 10 cm.
Le paillage de lin par exemple donne une jolie couleur miel au parterre.
*Les tontes de pelouse se décomposent très vite


 Paillage hivernal naturel: feuilles séchées . Pervenches .

                                                            


       Paillage printanier (avril) écorces de bois du jardin

                   Narcisses










Le paillis d'écorces et petites branches d'arbres peut aussi
servir à la réalisation d'allées ou marches  dans un jardin .
Pour cela, il faut poser un feutre appelé " bidim"  que l'on trouve dans le commerce, et par dessous, étaler une épaisse couche de paillis que l'on tasse avec les pieds.
Il suffit de rajouter tous les ans une couche de paillis  moins importante qu'au départ.
Marcher sur ce type d'allée est très agréable.


  Paillage des escaliers

Des avantages donc à choisir cette solution très nature, moins de désherbage,  non utilisation de désherbants , le sol se trouve enrichi et les plantes ne demandent qu'à profiter de tout cela.
Mais un petit bémol quand même, le paillis est un refuge fort apprécié par certains prédateurs de nos plantes, les limaces et escargots qui trouvent là une fraîcheur appréciable....mais cela est une autre histoire qui nous ramène à l'article que j'ai intitulé : "JARDIN TRES NATURE...Nos  amis les insectes" on a une solution et non la solution pour les limaces !!.
 

Publié dans NATURE

Partager cet article

Repost 0

CHARMES DU JARDIN DE CURE

Publié le par MANON

                                                                                                                                                                                                                                                                 
Tout comme les moines du Moyen-âge qui travaillaient leur jardin en carré, en mêlant l'utile et l'agréable nous pouvons de nos jours retrouver le charme suranné des jardins appelés "jardin de curé" .
Il n'est pas utile d'avoir une grande surface pour dessiner son propre jardin en y mêlant les odeurs et les couleurs afin de créer son propre décor.

Mais comment se composait le jardin de curé d'antan?

* Des fruits et légumes pour nourrir M. le Curé.
* Des fleurs spécifiques pour fleurir l'église.( Le lys de la Madone. Le coeur de Marie )etc..
* Des plantes médicinales pour soigner, car à l'époque pas si lointaine, M.le Curé soignait les âmes mais aussi les corps.
* Bien souvent il y avait une vigne pour le vin de messe.
* Un puits pour arroser..
* Une statue de la vierge pour prier, un banc pas très éloigné..
*Du buis, plante symbolique .

Réalisation classique:

En forme de croix, il faut créer des carrés dont les bordures sont en buis , en sentoline, ou en osier tressé.
Ces massifs doivent rester assez modestes en surface, de façon à accéder à toutes les plantes.
On peut choisir le mélange ou pas, ainsi fleurs et légumes peuvent se cotoyer dans le même carré.
Par exemple, salades, carottes, radis peuvent  se mêler aux cosmos, aux myosotis , aux lins etc.. de façon géométrique ou pas.

On peut créer le carré des plantes aromatiques  et le carré des médicinales.
Un arbre fruitier est le bienvenu , un ou deux pieds de vigne aussi selon la région. De même que les rosiers font partie de cet ensemble.
Dans cette réalisation on laisse libre cours à son imagination.
Ces espaces sont de petits royaumes pour les insectes butineurs à la recherche de plantes mellifères
.

Les allées en croix peuvent accueillir un paillage ou du gravier .
Si l'espace le permet on installe une tonnelle, un banc ...
 

Exemples d'espèces adéquates:

Pour les fleurs: Le rosier Vierge de Clery, le Rosier Evêque, la Digitale ou Gant Notre- Dame, la Monnaie du Pape, le millepertuis ou chasse diable , le Cierge Notre-Dame ou Verbascum thapsus......
Au potager: La tomate St Pierre, la courge de Jérusalem...
En grimpantes, le navet du Diable ou Bryone dioïque, les Clématites, les roses trémières qui se resèment au gré du vent..les volubilis et autres capucines grimpantes.
Le choix est immense et l'on peut jouer sur les couleurs sans modération!

           PLAN TYPE                              


  LE CHARDON MARIE

                                                                             

                                    








                                             MONNAIE DU PAPE




   DIGITALES ou Gants Notre-Dame



 









                         

        VERBASCUM THAPSUS ou Cierge Notre-Dame



  LE ROSIER EVEQUE






                                                                 




                                                                          LE ROSIER THERESE DE LISIEUX




   COURGE DE JERUSALEM                          









                                                           

                                                                                                    TOMATE ST PIERRE





En hommage aux moines du Moyen-âge qui nous ont legué une partie de leur savoir en jardinage ces belles  enluminures.

  
                                                                                                                                                                                                                                                                 BON JARDINAGE  A TOUS SOUS DE SAINTS HOSPICES ....
                                                                                                                                                                                                                                                       

Publié dans NATURE

Partager cet article

Repost 0

LES THES...sauvages

Publié le par MANON



Le Thé , boisson stimulante est après l'eau, la boisson la plus bue au monde ,boisson connue depuis l'antiquité.
Mais aujourd'hui, je vous parle des "thés" dits sauvages.
La nature nous offre aussi des boissons forts agréables à usages multiples.

Dans les Pyrénées, nous avons  LE THE ROUGE et le THE DES MONTAGNES.

Ainsi l' ORIGAN vulgaire ou ORIGANUM vulgare est appelé THE ROUGE ou Marjolaine sauvage ou Thé des Bergers.
de la famille des labiées, c'est une plante vivace pouvant atteindre 60 cms et former de jolies touffes fleuries.
Les fleurs d'un rose violacé,  forment de belles inflorescences et s'épanouissent de juin à septembre.
On utilise fleurs feuilles et tiges ,soit fraîches , soit séchées.
Dans les Pyrénées, on trouve l'origan vulgaire sur les pelouses sèches, à la lisière des bois, sur toute la chaîne.
C'est une plante de grand soleil que l'on trouve aussi dans la Loire.

* Propriétés culinaires.

Tout d'abord, utilisée en infusion, c'est une boisson agréable , très stimulante.
Après le repas, elle favorise la digestion, elle ouvre aussi l'appétit .
Nos grands-mères utilisaient le thé rouge pour calmer la toux, pour soigner un rhume, un état grippal.
On utilise les fleurs de thé rouge  en macération dans l'alcool pour en faire une boisson digestive.

En cuisine, l'origan se mélange bien avec le thym, le laurier, le basilic... pour les sauces tomates.
Il est utilisé dans la cuisine italienne sur les pizzas.

* Petite histoire ;
Dès l'Antiquité, ses vertus médicinales sont reconnues.
Les Grecs plantaient de l'origan sur les tombes afin de donner la paix à l'esprit de leurs morts.
En  Ancienne Egypte, cette plante était dédiée à Osiris.

Comme le plantain, l'origan a une action calmante sur les piqûres d'insectes.
On retrouve l'origan en huile essentielle comme un puissant antiseptique .


 Floraison du thé rouge


LE THE DES MONTAGNES ou La CRAPAUDINE à feuilles d'Hysope ou Sideritis hyssopifolia
on l'appelle aussi Thé des Alpes, c'est une espèce protégée, elle aussi de la famille des Labiées.
C'est une plante de taille moyenne (environ 50cm) à rameaux ligneux, les feuilles sont de forme ovale ,ses fleurs  de couleur jaune pâle se présentent en épis courts  mais denses , fleurissent de juin à septembre.
Dans les Pyrénées, on  trouve  le Thé des Montagnes sur des terrains rocailleux, escarpés et calcaires sur l'ensemble de la chaîne.

*Propriétes

Ses propriétés aromatiques servent essentiellement à préparer des tisanes ou thés.
On se sert essentiellement des fleurs pour confectionner une liqueur dont la recette ressemble à la confection du génépi.
Recette liqueur: cueillir une cinquantaine de sommité fleurie, les mettre dans 1 litre d'eau-de-vie, laisser 4 à 6 semaines, filtrer et sucrer selon la convenance de chacun.
On dit aussi que cette plante fait partie d'une des espèces servant à la confection de la "Liqueur de la Grande Chartreuse"
mais ...secret de moine..!!



            FLORAISON  THE DES MONTAGNES


















Je terminerai ce billet par un petit mot sur le THE ROUGE très connu des amateurs de thés et tisanes :
 LE THE ROUGE ROOIBOS qui nous vient d' Afrique du Sud , n'est cultivé que dans cette partie du monde.
C'est un arbrisseau épineux, ses feuilles en séchant  deviennent brunes et donnent la couleur rouge au thé.
C'est une boisson très bénéfique qui ne contient pas de théine, et peu  de tanin.
En Afrique du Sud, c'est la boisson traditionnelle, très stimulante, non excitante , riche en vitamine C et en antioxydant.

 THE ROUGE ROOIBOS                      
                                                                                      

                                                                                                                                          

Publié dans NATURE

Partager cet article

Repost 0

ORTIE...La Mal Aimée

Publié le par MANON

L'ORTIE  aie...ça pique !!  et " Qui s'y frotte...s'y pique" !!

L'ORTIE ou ORTIE DIOICA ou Ortie dioïque est une plante herbacée de la famille des Urticacées.
Vient du latin URERE: brûler.
C'est une plante vivace, très vivace même... une plante sauvage qui fleurit au printemps et en début d'automne. Elle pousse en massifs, en colonies de 40 cm jusqu'à 1m50 parfois.
Très commune, on la trouve dans nos jardins, dans les fossés, les haies, les prairies, enfin bref un peu partout!
Très envahissante, ses feuilles de forme dentelée possèdent sur le dessus une myriade de petits poils ou fines aiguilles aux extrémités acérées, à chaque contact, la pointe se brise, libérant le liquide urticant qui s'enfonce dans la peau et là ...brûlure et démangeaisons fort désagréables pendant un long moment sauf si l'on trouve  du plantain et que l'on frotte énergiquement sur la partie brûlante.
C'est l'acide formique des poils qui procure ces désagréments.
Malgré tous ces défauts, l'ortie est mauvaise herbe pleine de qualités .

* Qualités culinaires :
Très riche en vitamine C plus que les agrumes, et riche en protéine, plus que le soja.
Elle se cuisine bien en potage , une belle poignée d'ortie fraîche ajoutée au potage de légumes classique donne une saveur particulère .
Elle se cuisine aussi en quiche , elle à un petit goût d'épinard...
Il faut cueillir les jeunes feuilles tendres, soit les ébouillanter, soit les mettre à la poële et le coté urticant disparaît.
(Pour la cueillette, porter des gants, une paire de ciseaux et un saladier permettent de ne pas toucher aux feuilles)
La gelée d'ortie pour les gourmands donne de la couleur au petit déjeuner!
Les animaux ne se trompent pas sur sa valeur nutritive, cervidés, bétail trouvent dans l'ortie quantité de vitamines.
Certains insectes butineurs pondent et se développent sur les feuilles d'ortie comme le paon du jour et le vulcain (beaux papillons diurnes) La mésange aussi apprécie cette plante.


* Qualités médicinales:
Les Romains se fouettaient avec des bouquets d'ortie pour activer la circulation du sang ! Courage !!
Plus sérieusement, l'ortie a des qualités hémostatiques, diurétiques, anti-inflammatoires,stimulantes, dépuratives et je dois en oublier...
Elle s'utilise en infusion ou décoction pour soigner les maladies de peau (dartres, eczéma), la jaunisse, l'urticaire ...
Infusion et décoction sont un peu abandonnées au profit de la Phytothérapie qui utilise la plante entière selon la spécialité choisie. On la trouve en teinture mère .
Elle entre aussi dans la composition de lotions capillaires, de dentifrice, de shampooing etc...
Vieux dicton: "Si tu as l'insomnie, prends un bon bouillon d'orties"

* Qualités horticoles:
Le purin d'ortie, riche en sels minéraux et oligo-éléments. S'utilise comme répulsif contre les pucerons et comme activateur de croissance en jardinage. Voir l'article " TRAITER ECOLO ...GRACE AUX PLANTES DU JARDIN"

*Autres qualités:
Autrefois, les fibres très solides servaient à faire du tissu, la fibre d'ortie . Cette pratique existe encore en Allemagne.


De la famille de l'Ortie, LE LAMIER BLANC, jolie plante non urticante , elle aussi comestible.

J'espère que ce petit billet vous aura réconcilié avec cette " mauvaise herbe"  si riche en ressources.



Lamier Blanc                 

                            









                                                                Jeunes pousses d'Ortie











 Ortie en fleurs....

Publié dans NATURE

Partager cet article

Repost 0

Jardin très nature ...nos amis les Insectes.

Publié le par MANON

Quels amis plus précieux au jardin que les Insectes.?
Ils sont nos alliés pour le traitement naturel et sont bénéfiques au développement de nos plantations
.
Ils permettent de limiter l'emploi de traitements trop chimiques.

*Mais comment parvenir à retenir les bons insectes au jardin ?
Assez simplement, il suffit de leur construire de petits refuges afin qu'il puissent en toute quiétude s'installer sur le long terme.

*Mais qui sont ces insectes ?
- Les coccinelles , grandes dévoreuses de pucerons participent à la lutte bio du jardin, à condition de ne pas utiliser de pesticides.
-Les Insectes butineurs solitaires, comme l'abeille maçonne et autres abeilles solitaires, qui sont indispensables à la pollénisation de nos fleurs, herbes, fruits etc...
Elles ne forment pas d'essaims et ne sont en rien agressives.
-Les Insectes hibernants, sous forme d'oeufs, de larves ...trouveront aussi refuge dans ces petits abris mis à leur disposition.

*Comment construire facilement ces abris?
La méthode la plus simple est de prendre un morceau de bois assez épais, il faut le percer de trous de 6 à 7 mm et de 5 à 6 cm de profondeur. Ainsi par exemple, l'abeille maçonne va venir y installer ses oeufs.
Cette abeille est visible dès mars -avril , elle est de couleur noire et rousse ,velue.Elle prépare à l'aide de terre les alvéoles à l'intérieur de l'abri .
On peut aussi créer un abri avec des tronçons de roseaux assez larges, on les dispose en petits tas . Ils feront aussi d'excellents abris .

On trouve aussi ces abris dans le commerce :

Partie inférieure pour les coccinelles

Partie supérieure pour les butineurs solitaires                                                       Rondin pour abeille solitaire

Articles proposés par " botanique éditions"



*
Bons plans du jardinier Bio
- Problème récurent... des limaces ..
Elles envahissent chaque printemps nos jardins , il faut trouver le barrage idéal.
Parmi les Trucs et Astuces,  la cendre de bois , efficace mais par temps sec, sitôt l'averse tombée, il faut remplacer  le barrage.
Il y aussi les coupelles de bière, assez contraignant, à surveiller régulièrement.
Le commerce nous aide en nous proposant des produits 100% naturels.
Ce sont des granulés de laves, sans danger pour les enfants, les animaux domestiques et les hôtes du jardin tel le hérisson.
Ils résistent bien à la pluie et restent efficaces quelques semaines.
 

- Nettoyage des outils, des pots etc..
Un produit connu de tous , du jardinier à la ménagère, le Savon Noir tout simplement , excellent pour les nettoyages.
Il traite aussi les parasites.
Souvent, la Simplicité est gage de réussite .
Bon Jardinage à tous...Le Printemps sera bientôt de retour !!!


                                                                                        


                                                                                                                        



Publié dans NATURE

Partager cet article

Repost 0

Visite d'un Jardin Botanique Etonnant: MONTREAL

Publié le par MANON

Partir à la découverte des beautés de notre planète......la visite du Jardin Botanique de Montréal est une pure MERVEILLE que seule la Nature peut nous offrir.

Je souhaite vous faire découvrir modestement ce jardin qui s'étale sur 73 hectares , véritable oeuvre de beauté au coeur de cette grande ville qu'est Montréal.
Dans une trentaine de jardins, sont réunis 21000 espèces et végétaux du monde entier.
Tableaux vivants et changeants selon les saisons.
Ma découverte s'est faite au printemps 2008.

LES SERRES:
Le jardin abrite dix serres d'exposition où l'on passe du désert aride à l'humidité d'une jungle, des orchidées aux bonsaïs.

                   LES ORCHIDEES:

                  


 

 

 

 

LE MONDE DES ORCHIDEES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

COLLECTION DE PLUS DE 1500 ESPECES HYBRIDES ET CULTIVARS DONT UNE GRANDE PARTIE EST EXPOSEE DURANT LA FLORAISON.

Cette collection est une des plus importantes du monde.
















                  LES BEGONIAS:


                  Feuillages veloutés et chatoyants

                                                                                                        



                   LES CACTEES







LE MONDE ARIDE DES CACTEES

























                 LES TROPICALES

Plus de 125 espèces d'arbres et plantes 

      La plupart de ces espèces, vanillier, caféier, cocotier fleurissent et produisent leurs fruits
en serre.                                               












 Luxuriance de la jungle humide.

LES JARDINS D'EXPOSITION et LES JARDINS DU MONDE :
Exubérants, classiques, inattendus, ces différents jardins offrent au visiteur un tour du monde botanique curieux et enrichissant.

* JARDIN AQUATIQUE                                       
où de nombreux bassins présentent une grande variété de plantes aquatiques comme le nénuphar , les lotus, les iris d'eau, etc...

* JARDIN DE CHINE
 inspiré de la dynastie des Ming . Pierre et eau sont les dominantes de ces jardins paysagers.

* JARDIN JAPONNAIS


où se mêlent pierre, végétaux et eau, en hommage à la culture millénaire du pays du Soleil Levant.














Ne pouvant tous les présenter, le jardin ALPIN, le jardin ARCTIQUE, le jardin PYRENEEN, le RUISSEAU FLEURI, les LILAS, les ETANGS, les SOUS -BOIS, la ROSERAIE, l'ARBORETUM, autant de tableaux vivants et changeants qui ne peuvent laisser aucun visiteur insensible à cette richesse botanique. On ne peut que laisser un peu de son coeur en ce lieu unique.

Publié dans NATURE

Partager cet article

Repost 0

HISTOIRES D'HERBES.. à ..TISANES et INFUSIONS

Publié le par MANON


                                                                                           
Les jardins  d' HERBES de nos grands-mères connaissent une nouvelle jeunesse et si on les avait un peu oublié, les parfums de la nature nous offrent de façon bien simple leurs bienfaits avec une simple tisane ou infusion .

Toutes les plantes  ne sont pas bien sûr propices à être utilisées en tisane. De nombreux ouvrages de qualité peuvent guider nos choix , il est aisé de cultiver soi-même et de façon naturelle nos HERBES à tisanes.

Quel est le principe de préparation d'une tisane ou infusion ?
Très simplement, il faut déposer dans une théière soit des feuilles fraîches ou séchées, soit des fleurs , graines ou racines,verser de l'eau bouillante ,  et laisser infuser 5 minutes environ.
On compte une cuillérée à café d'herbes séchées ou 6 à 8 feuilles fraîches de la plante pour une tasse.

Quelques préparations sont classiques et bien connues ,elles ont conservé le parfum de notre enfance pour certains d'entre nous ...
Je vous livre aujourd'hui bien modestement quelques unes des plantes du jardin pouvant soulager de petits maux.



                    TANAISIE.   
TISANE de fleurs séchées de Tanaisie . Crampes gastriques, troubles digestifs.
Remède de grand-mère.....

                                                                                            
                                                                                                  
                                                                                                        
LAVANDE OFFICINALE .

Son infusion est apéritive et sédative. Elle soulage
les maux d'estomac, elle est calmante et favorise la
venue du sommeil.

Peut s'utiliser aussi en préparation pour un bain
relaxant. Même principe qu'une tisane:
Verser 1 l d'eau sur 60g de fleurs de lavande
Porter à ébullition, ensuite laisser infuser 1/4 d'heure
Filtrer et verser dans l'eau du bain.
Détente assurée...



  THYM COMMUN
est connu pour ses propriétés digestives. S'utilise en condiment pour la cuisine, mais en infusion, il est efficace
lors de troubles digestifs après un repas un peu copieux .

                                                                                                      

                                                                                                  

FENOUIL COMMUN

La tisane de fenouil est un remède doux pour
soulager les ballonnements des bébés.
Pour nos grands-mères, cette tisane était un stimulant
pour les mamans qui nourrissaient au sein leur bébé.

Une tisane de fenouil aide aussi à une bonne digestion.









                                                                                                          


CHARDON MARIE

Utiliser les graines concassées pour la tisane.
Pour des troubles digestifs légers:

1 c à café par tasse de graines.
Verser l'eau bouillante, filtrer après une bonne dizaine
de minutes, boire chaud.
On peur rajouter des feuilles de menthe fraîche pour
agrémenter le goût.





L'ORTIE , toujours elle, riche en oligo -éléments, en vitamines et en acides aminés. La tisane d'ortie stimule la circulation, c'est aussi une tisane dépurative ( à prendre au printemps) et reminéralisante.
Une infusion d'ortie régule le sommeil,  combat la fatigue et l'anxiété.
Il ne faut pas consommer les graines, qui elles sont purgatives...

On utilise les feuilles uniquement, récoltées au printemps , 2 à 3 cuillères à soupe infusées 1/4 d'heure.

Pour la récolte je vous renvoie au billet intitulé " Ortie..la mal aimée"

Autre astuce pour lutter contre les piqûres de cette plante : un peu de vinaigre, ou le suc de la tige florale du pissenlit qui prolifère lui aussi au printemps.







                                                                             Le PISSENLIT , traité de" mauvaise herbe",.Ce sont ses propriétés diurétiques qui lui ont valu  son nom. L'infusion est un stimulant hépatique et digestif. Les anciens pensaient aussi que la tisane favorisait l'élimination des calculs rénaux. Pour l'infusion, on utilise fleurs et feuilles à raison de 2 à 3 cuillères à soupe de feuilles et une belle poignée de fleurs. Infusion: 10 minutes environ.
Petite recette de ma grand-mère pour lutter contre le rhume :
Dans un litre d'eau, faire bouillir deux poignées de fleurs de pissenlit, ajouter une belle quantité de miel pour obtenir un sirop efficace pour le rhume !

En fait, la plupart des herbes médicinales peuvent se consommer en tisane.
 Mises à part les herbes récoltées dans nos jardins, mieux vaut  les acheter en pharmacie ou herboristerie car elles proviennent d'une culture controlée et de qualité. Il ne faut utiliser que des plantes que l'on connait parfaitement.

Mais il ne faut pas oublier que pharmaciens et herboristes restent nos meilleurs conseillers,et rien ne remplacera
l'avis de son médecin ou de son phytothérapeute.


                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

                                                                                                                                            

                                                                                                                                         

















































































































































000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

Publié dans NATURE

Partager cet article

Repost 0

VOUS AVEZ DIT : "Myosotis" .....

Publié le par MANON

LES MYOSOTIS
de la famille des Boraginacées. Ils peuvent être selon l'espèce une bisannuelle, une annuelle ou une vivace.
A l'état naturel, on trouve des myosotis bleus,  parfois roses ou blancs.
Dès le mois d'avril, la floraison abonde.
Les myosotis aiment les sous-bois,  les coins mi ombre , le soleil, les bords d'eau selon l'espèce.
Ainsi sur un sol très humide le "myosotis des marais" est le mieux adapté, de plus il résiste bien au froid.
Les Myosotis se resèment seuls, formant de beaux tapis parfois un peu envahissants.

On donne à cette tendre fleur de bien jolis surnoms : on parle "d'herbe d'amour"  "d'oreilles de souris" .
Elle est entrée aussi dans la légende poétique de l' amour. On la dit synonyme de " Aimez-moi"  " Souvenez-vous de moi" et surtout " Ne m'oubliez pas" .
Ce " Ne m'oubliez- pas " a été immortalisé par la légende:
Ainsi une gente dame et son chevalier en armure se promenaient le long d'un cours d'eau. Le chevalier se pencha pour lui cueillir une fleur, il perdit son équilibre et tomba à l'eau . Se noyant il lança la fleur vers sa dame et cria :
" Ne m'oubliez pas !"
Bien triste légende ...
Mais ces "petites oreilles de souris" nous donnent à chaque printemps l'occasion de faire quelques belles photos que je vous fais partager avec plaisir.

MYOSOTIS DES FORÊTS / MYOSOTIS SALVATICA
aime les bois frais, les forêts de feuillus.




                             


                      SOUS-BOIS AU JARDIN  AVRIL










   " HERBE D'AMOUR"









         MYOSOTIS PALUSTRIS  BORDS DU RUISSEAU








 "VAGABONDAGE AU JARDIN "
Ce plan a choisi son emplacement au printemps 2008 .

Publié dans NATURE

Partager cet article

Repost 0

DES MEDITERRANEENNES.... EN MONTAGNE

Publié le par MANON

En créant le jardin botanique , notre choix s'est porté sur  les espèces de la chaîne des Pyrénées,  de la Méditerranée à l'Atlantique.
Mais situé à 750m dans les Pyrénées centrales, rien n'était moins  sûr de donner aux espèces méridionales les bonnes conditions à leur implantation et à leur survie.
A ce jour nous avons un recul de six années, force est de constater que dans ce jardin "Pyrénéen", les plantes de Méditerranée sont fort à l'aise et traversent nos hivers sans trop de problèmes. Elles se développent tout à fait normalement.
Il est vrai que de belles zones de soleil comme les rocailles, le jardin de graviers, le jardin du soleil, offrent à ces espèces de bonnes conditions d'adaptation. Peut-être aussi que le réchauffement climatique fait son effet ....et lors de visites guidées, je dis souvent que peut-être dans 15 ou 20 ans nos successeurs feront visiter un vrai jardin Méditerranéen ....mais cela est une boutade pour l'instant !!
J e vous invite donc à découvrir quelques unes de ces plantes , le choix est difficile car finalement la liste est assez longue et pour ne pas faire trop d'erreurs en classant nos espèces dans cet article, je les ai choisies dans un Guide Nature intitulé " Plantes de Méditerranée".

LE GLAUCIUM  FLAVUM ou PAVOT CORNU
de la famille des Papavéracées. C'est une plante bisanuelle qui pousse sur des terrains incultes, sur les bords de plage et chez nous au jardin, sur les rocailles et les coins ensoleillés. Les fleurs pédonculées, solitaires de couleur jaune peuvent atteindre 7 à 8 cm de diamètre.Quant à son fruit, il a la forme d'un très long haricot  extrêmement fin dans lequel se trouvent les graines. La récolte des graines nous permet d'obtenir en serre de nouveaux plants chaque année.
Nous avons aussi son espèce voisine le GLAUCIUM CORNICULATUM aux fleurs rouge orangé.

 LE CISTE A FEUILLES DE SAUGE
ou CISTUS SALVIFOLIUS de la famille des Cistacées. C'est un sous-arbrisseau aux feuilles ovales allongées , velues sur les 2 faces. La floraison  est importante , les fleurs sont blanches à onglet jaune.Au jardin, dès les premiers rayons de soleil, elles s'épanouissent et se referment à la fraicheur du soir. Nous  reproduisons  le ciste par bouturage et un sol sec et calcaire lui convient tout à fait.



LE CHEVREFEUILLE ETRUSQUE
ou LONICERA ETRUSCA
de la famille des Caprifoliacées. C'est un bel arbuste au feuillage persistant qui peut évoluer jusqu'à 2 m. Certaines de ses tiges ressemblent à des lianes.Ses fleurs très particulières sont très odorantes et mellifères.
Ce chevrefeuille fleurit de juin à septembre octobre.Il pousse au jardin à mi-ombre, sur un sol sec calcaire et rocailleux.
Ses fleurs et fruits sont toxiques. Bien que méditerranéen, on le trouve en altitude jusqu'à 1700/1800.
Dans un jardin, c'est un arbuste décoratif. Sa taille se pratique en fin d'hiver.



LE GLAÏEUL D'ITALIE ou GLADIOLUS ITALICUS
de la famille des Iridacées. Appelée aussi "Glaïeul des moissons"c'est une plante filiforme à la tige robuste de 3 à 5 feuilles,  dressée de 80 cm environ. Les fleurs sont d'un rose vif , disposées en grappes.La floraison a lieu au jardin en mai juin .
C'est une plante vivace au bulbe globuleux que l'on trouve sur les bords des chemins , dans les lieux de culture et en altitude jusqu'à environ 1200m, ce qui explique sa bonne acclimatation au jardin.

LE GENÊT D'ESPAGNE ou GENISTA HISPANICA
de la famille des Papilonacées. C'est un petit arbuste épineux, compact formant un petit massif très arrondi.
Son feuillage est caduc. Il fleurit en mai juin , ses fleurs d'un jaune vif et lumineux forment des grappes de petites fleurs en pois très odorantes.
Cet arbuste assez robuste aime le plein soleil, les sols pauvres et calcaires, bref les terrains secs. En milieu naturel on peut le trouver dans les garrigues et les zones rocailleuses.
Au jardin, il se taille en fin d'hiver.

LE CHARDON MARIE ou SYLIBUM MARIANUM
de la famille des Composées. C'est une plante bisannuelle robuste  au feuillage vert foncé, luisant et taché de blanc, dont la racine pivotante longue et épaisse peut atteindre 1 m et plus.Ses feuilles épineuses à pointe jaune sont très piquantes.
Les fleurs sont d'un rose foncé, elles sont groupées en un seul capitule arrondi à l'extrémité de la tige. La floraison arrive en fin de printemps.
Le chardon Marie aime les sols secs et acides, et les coins ensoleillés .
 Au jardin, il pousse dans "Le Jardin de Graviers".
Une légende du Moyen-âge nous explique que Marie, pour dissimuler son fils aux soldats d'Hérode, le cacha sous un solide chardon. En allaitant l'enfant, quelques gouttes de lait tombèrent sur les feuilles pour les maculer de blanc à jamais.
On appelle aussi cette plante " Chardon Notre- Dame" "Lait de Notre- Dame " " Chardon argenté".
On récupère les graines en fin de floraison lorsque le capitule est sec,  les semis sont aisés.

LA NIGELLE DE DAMAS ou NIGELLA DAMASCENA
de la famille des Renonculacées. C'est une plante annuelle de taille très moyenne, environ 40 cm, aux petites feuilles très finement segmentées. Les fleurs d'un bleu clair , quelquefois blanches fleurissent au printemps.
Dans la nature on trouve les nigelles dans les champs, en bordure des chemins sur des sols assez secs.
En fin de floraison, les capsules sont remplies de petites graines de couleur noire .
Les graines sont à l'origine de l'appelation de la plante Nigella  du latin Niger signifiant Noir.
Cette délicate plante est aussi appelée "Cheveux de Vénus" de part son feuillage très fin.
La Nigelle est courante dans les jardins, elle se resème spontanément si l'endroit lui convient et très vite elle forme de jolis massifs aériens.
On peut semer en mars et repiquer en avril/mai .
 


Plus colorées, les Nigelles d'Espagne aux fleurs bleu foncé et au coeur bordeaux. Se plaisent au jardin sur les rocailles grand soleil.

LE LYCHNIS CORONAIRE ou LYCHNIS CORONARIA
appelé aussi LA COQUELOURDE DES JARDINS.
C'est une plante vivace , rustique de la famille des Caryophyllacées .
Ses feuilles au toucher laineux sont de couleur vert pâle blanchâtre, et ses fleurs  de couleur rouge pourpre lumineux s'épanouissent de mai à septembre.
Cette plante aime le soleil et les sols secs , les vieux murs, les friches. Elle se reséme spontanément, elle est assez envahissante , mais elle forme de beaux massifs colorés durant toute la saison estivale.
Elle est cultivée en ornementale dans nos jardins.


Je pourrais vous parler encore du Buis, des Coquelicots, de l'Euphorbe de Nice, de l'Hysope officinale, des Lavandes, du Romarin, du Fenouil, de l'Iris Jaunâtre, des Lupins, de la Myrthe, de la Nielle des blés, des Sauges, de la Santoline, de la Vipérine et d'autres encore, toutes présentes au jardin et en pleine forme !

TELLES LES TULIPES MERIDIONALES...ci-dessous.

                                                                                                     

Publié dans NATURE

Partager cet article

Repost 0

BELLE ET ELEGANTE ....L'ERODIUM DE MANESCAU

Publié le par MANON


A DECOUVRIR....


 

 

 

 

                                                                                            

 

 

 

 

 

ERODIUM DE MANESCAU

ERODIUM MANESCAVI








C'est une plante vivace de la famille des Géraniacées de petite taille formant de petit massifs arrondis et très colorés.
Les grandes fleurs qui s'ouvrent de juillet à Octobre (au jardin botanique) sont d'un rose vif , elles sont veinées d'un rose plus foncé.
Sur chaque pédoncule, on compte une bonne dizaine de fleurs.
L'Erodium de Manescau est une espèce protégée, c'est une endémique des Pyrénées occidentales , elle pousse en moyenne montagne sur des zones de prairies aérées.
On l'appelle aussi "bec de héron" ou "bec de grue"  , car le fruit mûr à l'allure d'un véritable bec à l'aspect rugueux, d'où ces surnoms !
On trouve les plants de cette espèce en jardinerie . Il faut offrir à cette belle et élégante pyrénéenne un espace ensoleillé et pas trop humide.
Quand les conditions sont favorables, elle se resème toute seule aux alentours des plants.

Publié dans NATURE

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>